1. Budget Banque
  2. Actualité
  3. Budget : l'actualité
  4. Coronavirus : à quoi servent les 500 milliards d’euros mobilisés par l’Etat
Coronavirus : à quoi servent les 500 milliards d’euros mobilisés par l’Etat
Sommaire

Lors de sa dernière allocution dimanche dernier, le Président de la République française, Emmanuel Macron a annoncé un chiffre impressionnant de 500 milliards d’euros mobilisés pour faire face à la crise du Coronavirus. Cet argent mobilisé par l’Etat a pour objectif d’éviter les faillites d’entreprises et les suppressions d’emplois. Pour ce faire, l’Etat a mis plusieurs mesures en oeuvre que nous détaillons ci-dessous.

Avant de voir la liste des mesures et leurs coûts, il faut savoir que cet argent a été « mobilisé ». « Mobilisé » ne veut pas dire « dépensé ». En effet, comme vous le verrez dans la liste ci-dessous, une bonne partie de ces 500 milliards d’euros ne sera en réalité jamais dépensée. Elle permet de rassurer les différents acteurs pour éviter un désastre économique et rétablir la confiance.

Les près de 500 milliards d’euros mobilisés pour faire face à la crise du coronavirus se décomposent ainsi :

 

L’argent véritablement dépensé

  • 31 milliards d’euros pour financer le chômage partiel. Cet argent a été dépensé pour payer les indemnités des salariés en chômage partiel.
  • 8 milliards d’euros de frais exceptionnels de santé. Cet argent a été dépensé pour acheter du matériel médical comme par exemple des masques, blouses…
  • 8 milliards d’euros pour le Fonds de solidarité. Cet argent a été dépensé. Il a permis de venir en aide aux TPE, indépendants et micro-entrepreneurs qui subissaient une perte conséquente de revenu.
  • 4,7 milliards d’euros de solidarité européenne.

 

L’argent investi

  • 20 milliards d’euros dépensés pour acheter des parts de grandes entreprises à soutenir. Cet argent a été dépensé mais en échange l’Etat renforce ses positions et sera susceptible de toucher des dividendes. Il pourra également revendre ses parts plus tard et espérer une plus-value.

 

L’argent servant de garantie ou d’avance et qui ne sera qu’en faible partie dépensé

  • 300 milliards d’euros de Prêts Garantis par l’Etat (PGE). Cet argent n’a pas été dépensé. En effet l’Etat dépensera seulement une petite partie de ces 300 milliards d’euros. Cette petite partie correspondra au remboursement des crédits qui ne pourront pas être remboursés par les entreprises car elles feront faillite. L’Etat apporte une garantie de remboursement de ces prêts aux banques pour que ces dernières prêtent de l’argent aux entreprises en difficulté.
  • 32,5 milliards d’euros de report de charges. Cela permet aux entreprises de ne pas avoir à payer leurs charges sociales et impôts pendant la crise. Cet argent n’est donc pas véritablement dépensé.
  • 23 milliards d’euros d’avance de crédit d’impôt pour aider les entreprises. Cet argent a été dépensé plus tôt que prévu mais était déjà prévu dans le budget de la France.
  • 5 milliards d’euros pour aider soutenir les entreprises françaises à faire face à une chute brutale des exportations. Cet argent est accordé sous forme de crédit et sera donc en grande partie récupéré.
  • 8 milliards d’euros de fonds de garantie pour l’assurance-crédit. Cet argent n’a pas été réellement dépensé.

BUDGIX - jeu de société pour initier les enfants à l'argent

Le jeu de société pour s'amuser en famille et apprendre l'argent aux enfants.
"Ce qui est appris en jouant est appris de manière plus durable !"
Découvrir

Budget : Des informations utiles et pratiques