1. Budget Banque
  2. >
  3. Banque
  4. >
  5. Monnaie locale, qu’est-ce que c’est ? Définition
Monnaie locale, qu’est-ce que c’est ? Définition
Sommaire

Savez-vous ce qu’est une monnaie locale ? Si vous ne le savez pas alors nous allons vous donner la définition d’une monnaie locale. Nous vous donnerons aussi quelques exemples de monnaies locales pour bien comprendre à quoi cela peut servir et qui utilise des monnaies locales.

 

Qu’est-ce qu’une monnaie locale ? Définition

Une monnaie locale est une monnaie utilisée uniquement dans un espace géographique limité, par exemple au sein d’une ville ou d’une région. Une monnaie locale, tout comme une monnaie nationale, permettra d’acheter des produits et des services. Cependant dans le cadre d’une monnaie locale, l’offre sera généralement plus limitée. Cela signifie qu’il ne sera pas possible d’utiliser cette monnaie locale dans tous les commerces ou pour acheter tous les produits présents.
Une monnaie locale est aussi appelée en France : Monnaie Locale et Complémentaire (MLC) ou encore monnaie complémentaire.
Comme une monnaie nationale, et contrairement à une monnaie virtuelle, une monnaie locale proposent des pièces et des billets spécifiques pour régler ses achats. Il est même possible de payer avec une carte bancaire dans le cas de certaines monnaies locales.

 

A quoi sert une monnaie locale ?

Tout comme une autre monnaie, une monnaie locale permet de payer ses achats.
Généralement un projet de monnaie locale est mis en place dans le but de favoriser les commerces et les services de proximité.
La monnaie locale est ainsi échangée dans une région précise et l’argent tourne au sein de cette région.

 

Est-il légal d’utiliser une monnaie locale ?

Il est légal d’utiliser une monnaie locale. En effet depuis le mois de juillet 2014, la loi du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire encadre l’utilisation d’une monnaie locale.

 

Qui peut émettre une monnaie locale ?

Dans le cadre de la loi, l’émission d’une monnaie locale est réglementée. En France les associations porteuses d’un projet de monnaie locale ont le droit de gérer une monnaie locale. Ces associations pourront aussi lier des partenariats avec les commerces et/ou artisans locaux afin qu’ils acceptent la monnaie locale.

 

Qui peut utiliser une monnaie locale ?

En France, pour utiliser une monnaie locale de façon légale, il est nécessaire d’adhérer à une association porteuse du projet de monnaie locale.

 

Comment utiliser une monnaie locale ?

Pour utiliser une monnaie locale, il faut adhérer à l’association gérant cette monnaie. Ensuite il est possible d’échanger des euros contre cette monnaie locale. Vous pourrez ensuite vous rendre chez un commerçant qui accepte cette monnaie locale et régler vos achats avec.
Attention si vous souhaitez reconvertir votre monnaie locale en euro, vous devrez la plupart du temps payer des « pénalités ».

 

Combien existent-ils de monnaies locales en France ?

En France, il existerait plusieurs dizaines de monnaies locales réparties dans toute la France.

 

Quelle est la valeur d’une monnaie locale ?

En France, une monnaie locale doit être indexée sur l’euro.

 

Exemples de monnaies locales

On trouve des monnaies locales partout en France.

La monnaie locale la plus connue est l’Eusko. Cette monnaie locale est utilisée au Pays Basque. Elle a pour but de favoriser l’économie régionale.
Un Eusko équivaut à un euro.  Selon l’association qui gère cette monnaie locale, il y aurait plus d’un million d’Eusko en circulation. Ce qui en fait la monnaie locale la plus importante d’Europe. Plus de 800 professionnels proposent de payer en Eusko.

On trouve aussi une monnaie locale appelée La Maillette en Bretagne ou encore La Graine à Montpellier et ses alentours.