Pourquoi une banque en ligne est moins chère ?

La plupart des personnes qui décident de se tourner vers une banque en ligne le font généralement car les frais bancaires sont quasi inexistants. On peut alors se demander pourquoi une banque en ligne est-elle moins chère qu’une autre banque « classique » ? Comment les banques en lignes font-elles pour proposer des services de base quasi gratuits ? 

En réalité, les frais bancaires des banques en ligne existent bien mais ce qui les diffère des banques plus traditionnelles, avec des agences dans les rues, est l’offre de base qui elle est bien souvent gratuite. C’est à dire que les banques en ligne ne proposent pas de packages bancaires, comme cela est souvent le cas dans les banques traditionnelles. Cette gratuité est souvent proposée contre certaines conditions à respecter. Parmi ces conditions pour obtenir un carte bancaire gratuite, voire même une carte bancaire haut de gamme, on trouve le fait de devoir laisser en permanence un certain montant d’argent sur son compte ou alors de domicilier son salaire dans la banque et que ce salaire soit au moins égal à un montant fixé par la banque en ligne.

 

Qu’est ce qu’une banque en ligne ?

Commençons par définir ce qu’est précisément un banque en ligne pour mieux ensuite comprendre pourquoi les banques en ligne sont moins chères que les banques traditionnelles.

Une banque en ligne, tout comme une banque traditionnelle, a un statut défini par la loi dans le Code Monétaire et Financier.  Toutes ces banques sont des établissements de crédit qui dispose d’un agrément pour exercer en qualité de banque.

La principale différence réside dans le fait que les banques en ligne ne disposent pas d’agences bancaires physiques. Les clients d’une banque en ligne doivent donc intéragir avec leur banque via le site internet de la banque ou via le téléphone. Cela représente à la fois le principale inconvénient d’une banque en ligne car certains clients veulent pouvoir échanger avec leur conseiller en l’ayant en face d’eux. Mais cette particularité représente en même temps le grand avantage des banques en ligne qui n’ont pas à gérer d’agences bancaires physiques et tous les coûts qui vont avec.

 

Les frais bancaires des banques en ligne sont moins élevés : C’est un fait !

Il existe un grand nombre de frais bancaires. Les principaux frais de base sont les frais suivants :

  • Les frais de cartes bancaires : frais liés à la détention et à l’utilisation d’une carte bancaire.
  • Les frais de tenu de compte : prélevés par la banque pour gérer votre argent au quotidien.
  • La Facturation des incidents de paiement : frais prelevés lors d’un découvert par exemple.

Ces trois types de frais sont, dans la plupart des banques en ligne, gratuits. Mais pourquoi ces frais sont-ils moins chers dans les banques en ligne et comment font les banques en ligne pour gagner de l’argent ?

La raison est assez simple, les banques en ligne espèrent attirer un maximum de nouveaux clients chez elles en baissant en minimum ces frais bancaires. En revanche elles vont gagner de l’argent autrement.

 

Comment les banques en ligne font-elles pour gagner de l’argent avec des frais bancaires si peu chers ?

Tout d’abord, contrairement aux banques traditionnelles, les banques en ligne ne disposent pas d’agences « en dur » dans les rues. Elles peuvent donc économiser énormément d’argent par rapport aux banques traditionnelles car elles n’ont pas à payer les locaux des agences ( achat ou loyer des agences), les charges liées à ces locaux (nettoyage, électricité, fournitures…) ou encore les salaires des conseillers présents dans chaque agence.

L’autre façon de gagner énormément d’argent pour les banques en ligne, est de proposer des produits bancaires rémunérateurs pour les banques. Ainsi la plupart des banques en ligne ne se contentent pas de gérer les comptes bancaires des particuliers ou des entreprises. Elles leurs proposent aussi tout un tas de produits compléntaires comme par exemple des assurances vies, des placements boursiers, des placements immobiliers ou encore des crédits comme des crédits immobiliers.